Océan de l'infini.wmv

Lorsque La brise légère du temps caresse les blés dorés L'eau vive du ruisseau abreuve les âmes troublées La terre brune nourrit les cœurs abandonnés Lorsque le soleil levant de la vie éclaire le ciel bleuté La flamme ardente réchauffe les amours oubliées la roche brute des passions devient un diamant ciselé Lorsque je marche sur les chemins croisés de ma déstinée Mes actions et mes pensées résonnent déjà dans l'éternité Virevoltant comme des papillons de leur chrysalide libérés Lorsque Les reflets des étoiles moirés se noient dans mes regrets dissipés voici l'instant ultime de quitter mes habits de société couleur de servitude triste et indomptée pour m'endormir dans le paradis blanc apaisé et parler au poissons d'argent de mes amours retrouvées"

Retour